Changer de fenêtres : Combien ça coûte ?

Parmi toutes les questions auxquelles nous répondons régulièrement concernant la pose de fenêtres, il en est une qui revient presque systématiquement : Combien ça coûte ?

Vous avez pour projet de remplacer vos fenêtres actuelles mais vous ignorez combien cela peut coûter ?
Vous cherchez à acheter un bien immobilier et avez besoin de budgétiser les travaux ?
Vous souhaitez évaluer le retour sur investissement d’une rénovation ?

Quelle que soit votre situation, vous avez besoin de connaître le prix d’un remplacement de fenêtres.
Bien-entendu, comme pour toute intervention « sur-mesure » il est impossible de donner un tarif dans un article. Vous donnez une fourchette n’est guère plus pertinent. En revanche, nous vous détaillerons le prix d’une pose de fenêtres dans les moindres détails.
Après lecture de cet article, vous maîtriserez tous les facteurs qui font le prix d’un changement de fenêtres.

La fenêtre ou le produit en lui même

Le premier élément qui compose le prix d’une fenêtre, c’est évidemment la fenêtre en elle même.
Si le produit est universel, son niveau de qualité peut varier plus ou moins significativement selon les critères détaillés ci-dessous :

Le matériau

C’est bien souvent le point de départ d’une réflexion de changement de fenêtre : Quel matériau choisir ?
La simplicité du PVC ? L’élégance de l’aluminium ? Le charme du bois ? Ou bien encore l’originalité des menuiseries mixtes ?

Si votre choix dépendra de vos goûts et de vos attentes, ils se ressentiront sur le devis. En effet tous les matériaux ne se valent pas en termes de prix. Par exemple, le PVC est connu pour être le matériau le plus accessible pour la fabrication de fenêtres, quand le bois plus noble et traditionnel nécessitera un investissement plus important (y compris dans son entretien).

La gamme et les options

Une fois votre matériau choisi, il faudra vous décider sur la gamme et les options.
Là aussi les prix peuvent varier. Que vous optiez pour une fenêtre contemporaine aux lignes modernes et esthétiques ou une fenêtre sécurité équipée d’un retardataire d’effraction le tarif sera différent.

De même si vous optez pour une poignée spécifique, des possibilités d’ouvertures multiples et des croisillons intégrés au vitrage cela fera inévitablement gonfler le devis. Mais si votre budget vous le permet, il n’y a pas de raison de ne pas se faire plaisir dans la rénovation de vos ouvertures.

Le vitrage

Le vitrage dispose d’un véritable poids dans la tarification d’une fenêtre. Décoratif, Sécurit, phonique renforcé, ou encore triple il y en a pour tous les besoins.
Chacun à ses avantages et ses inconvénients. Selon le votre il pèsera plus ou moins lourd dans la balance. Et si la différence de coût peut être réelle, le confort thermique et acoustique s’en ressent également énormément.

La main d’oeuvre

Outre le produit, la prestation d’un menuisier se facture au temps passé. Et si cette aspect n’est pas spécifié sur le devis qui stipule le remplacement de vos fenêtres, soyez certain qu’il a été intégré par le professionnel en charge de leur pose.

Le temps de travail

Le temps de travail c’est 90% de cette facturation. Quand on parle main d’oeuvre, c’est d’ailleurs tout de suite à cela qu’on pense.
Combien de temps vont durer les travaux ? Une question presque aussi régulière que celle du prix. En tant que propriétaire, vous avez besoin de savoir pour combien de temps votre pièce sera inutilisable et surtout dans combien de temps vous pourrez profiter de vos nouvelles fenêtres.

Cette question nos menuisiers se la posent également au moment de chiffrer vos travaux de rénovation. Ainsi, par effet de logique, une opération nécessitant 4 heures d’intervention sera facturée plus chère qu’un chantier de 2 heures (du moins en ce qui concerne la main d’oeuvre).

Les frais de déplacement

Mais la durée d’intervention n’est pas le seul point étudié au moment de définir le forfait main d’oeuvre. Le coût du stationnement, la distance et les difficultés liées au trafic peuvent augmenter la note.

C’est une des raisons qui explique que les chantiers du centre-ville s’avèrent en moyenne plus onéreux que ceux situés dans le vignoble.

Le type de pose


Selon votre situation et l’état de vos anciennes fenêtres le type de pose peut varier. Et si les tenants et aboutissants techniques divergent, l’investissement n’est pas le même que vous aillez recours à une dépose totale ou à une pose en rénovation.

Rénovation

Technique de pose la plus répandue, la rénovation consiste à poser la nouvelle fenêtre sur le dormant de l’ancienne.
Principal avantage : Le temps et le coût de l’intervention sont réduits.
Si le dormant existant est sain, c’est le type de pose à privilégier pour tout ceux qui cherche à faire baisser le montant de la facture.

Dépose totale

Par opposition à la rénovation cette technique consiste à changer la fenêtre dans sa globalité (dormant compris). Bien que moins économique cette solution garantit une isolation (phonique et thermique) optimale.

Plus d’informations sur les différents moyens de poser une fenêtre

La typologie du chantier

Si le process de fabrication d’une fenêtre est dans sa globalité identique quelle que soit la fenêtre, on ne peut pas en dire autant de sa pose. Ainsi l’environnement joue un rôle majeur dans la facilité avec laquelle votre menuisier peut intervenir. Dans certain cas ces difficultés peuvent entrainer un surcoût significatif.

Accessibilité

Si l’accessibilité ne pose que très rarement problème dans une maison de campagne, faire arriver une fenêtre dans sa pièce de résidence peut parfois relever du casse tête dans les appartements du centre ville.
Les couloirs étroits, les escaliers exiguës et les portes aux dimensions étonnamment petites, peuvent constituer de terribles obstacles.
Si rien n’est insurmontable il peut être nécessaire de louer du matériel spécifique comme une nacelle. Du temps supplémentaire peut également s’avérer utile dans un cas où l’accessibilité ne serait pas bonne.
Autant de points qui font inévitablement gonfler la facture de votre changement de fenêtres.

Complexité technique

Outre l’accessibilité, une pose peut-être rendue plus difficile par certaines composantes techniques. Si elles sont anticipées ces difficultés peuvent se ressentir au niveau du prix. Par exemple, la pose de votre fenêtre peut être rendue difficile par un meuble ou une installation difficile (voir impossible) à déplacer. Il y a toujours des solutions mais elles nécessitent parfois des moyens et du temps au delà des standards

Garanties, qualifications et certifications

Décennale

La garantie décennale vous permettra d’être indemnisé en cas de dommages liés aux travaux concernés. Cette garantie matérialisée sous la forme d’une assurance professionnelle est considérée comme une évidence par beaucoup de particuliers. Mais tous les professionnels de la rénovation de l’habitat ne disposent pas de cette garantie.
En effet, son coût est réel et pas toujours à la portée des petits artisans indépendants.
Si le surcoût n’est que rarement répercuté sur le client final sachez que cette garantie se paye et qu’elle n’est pas gratuite pour le menuisier qui vous permet d’en profiter.

RGE

Label qualité délivré par des organismes accrédités par le comité français d’accréditation (COFRAC) le label RGE vous permettra d’identifier les entreprises performantes pour réaliser vos travaux.
Pour autant, les entreprises labellisées comme Nant’Artisans ne sont pas nécessairement plus chères que celles qui ne le sont pas.

L’impact sur le prix de votre changement de fenêtres est ici indirect. En effet, seul le recours à un artisan labellisé RGE permet d’obtenir des aides fiscales de l’état.
Aides qui vous permettront de faire baisser significativement votre facture (cf: paragraphe suivant).

Eco Artisans

Etroitement lié au label RGE, le statut Eco Artisan® vous assure de la compétence de votre prestataire en matière de performance énergétique.
La pose efficace d’une bonne fenêtre vous garantit des économies d’énergie et la baisse de vos factures, confier le projet à un entreprise labellisée Eco Artisan® c’est l’assurance de travailler avec les meilleurs professionnels en la matière. Autrement dit, ce sont des économies garanties.

Pour en savoir plus sur nos labels, certifications et engagements

L’éligibilité aux aides

Crédits Impôts

Le crédit d’impôts transition énergétique plus souvent appelé CITE est une aide qui vous permettra de déduire 15%* de l’investissement consenti pour le changement de vos fenêtres de vos impôts sur le revenu.
Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, cette aide est conditionnée au recours à une entreprise labellisée RGE.

Subventions

Plusieurs subventions sont disponibles pour vous aider à investir dans la rénovation énergétique de votre logement.
L’une des plus connues est l’ANAH : sous conditions de ressources, cette aide départementale peut aller jusqu’à 50% du montant des travaux.

Prêt à taux 0

Disponible jusqu’à la fin de l’année civile 2021, ce prêt est octroyé selon des conditions précises et rigoureuses.
Dans le cadre d’une rénovation de fenêtres, il faudra que le chantier concerne au moins la moitié des fenêtres donnant sur l’extérieur pour pouvoir être éligible.

Spécifiques

Les riverains de l’aéroport de Nantes Atlantique peuvent recevoir une aide financière importante dans le but de renforcer l’isolation acoustique de leur logement.
Selon les nuisances (qui doivent être évaluées par un professionnel qualifié) l’aide peut monter jusqu’à 5000€ pour une maison et 2000€ pour un appartement.

Plus d’informations sur les aides à la rénovation de l’habitat

La TVA

Contrairement à la plupart des produits, le taux de TVA sur les travaux n’est pas fixe.
Selon les circonstances, celui-ci peut s’avérer plus ou moins élevé et influer significativement sur le montant de votre changement de fenêtres.

Explications :

TVA à 20%

Si vous changez les fenêtres d’une habitation de moins de deux ans. Ici la TVA est à taux normal dans la mesure où il s’agirait probablement d’un changement purement « esthétique ».

TVA à 10%

Si vous confiez la rénovation de vos fenêtres à une entreprise spécialisée. Ce taux est applicable sur les produits (fenêtres) comme la main d’oeuvre. Sous réserve que le matériel nécessaire aux travaux soit acheté par l’entreprise qui les réalisent.

TVA à 5,5%

Ce taux réduit s’applique sur tous les travaux permettant de réaliser des économies d’énergie. Un changement de fenêtres visant à améliorer les performances énergétiques de votre habitation est donc parfaitement éligible.

Ainsi dans la plupart des cas, un changement de fenêtres profitera d’une TVA réduite à 5,5%. De quoi s’offrir de nouvelles fenêtres à moindre coût !

Alors changer de fenêtres, ça coûte combien ?

Vous l’avez compris nombreux sont les critères qui influent sur le prix d’un changement de fenêtres.
Outre la prise des mesures, de nombreux critères sont à considérer.
C’est la raison pour laquelle il est presque impossible de vous fournir un devis précis et sérieux sans se rendre sur place.

Cela tombe bien car les techniciens conseil Nant’Artisans se déplacent gratuitement à votre domicile pour vous renseigner sur les travaux les plus adaptés, vous aider dans l’élaboration des dossiers d’aides et vous donner le prix de votre projet de changement de fenêtres au centime près.

Alors n’hésitez pas à nous contacter !

Previous

Next

Du 15 mars au 15 avril

🌼 Promo 🌼

-15% DE REMISE

sur l'aménagement extérieur

Pergolas | Stores-banne | Portails | Clôtures