Rénovation énergétique : La prospection téléphonique définitivement interdite

Démarchage téléphonique pour la rénovation énergétique - Nant'Artisans

Si vous êtes propriétaires et que vous disposez encore d’une ligne fixe, vous devez avoir la désagréable habitude d’être sollicités très très régulièrement…

Opérateurs téléphoniques, vendeurs de panneaux solaires photovoltaïques ou de rénovation de l’habitat en tout genre… Vous êtes assaillis d’appels qui donnent envie de débrancher votre téléphone.

Et bien, ces « très nombreuses » sollicitations sont devenues de « trop nombreuses » sollicitations pour l’État qui a décidé d’interdire définitivement le démarchage téléphonique en la matière.

Vous pouvez donc laisser votre téléphone branché sans risquer d’être dérangé… Du moins en théorie.

Les détails de la loi, les amendes encourues, les réactions des parties prenantes et la vision de Nant’Artisans, c’est ce que vous découvrirez en lisant cet article :

Le parlement valide l’interdiction de démarcher pour les travaux de rénovation énergétique.

Le dossier est sur la table depuis le mois d’octobre 2018. Date à laquelle, Christophe Naegelen, député de la 3ème circonscription des Vosges, déposait sa proposition de loi.

Cette proposition a donné lieu à de nombreuses discussions entre l’assemblée et le sénat (d’abord validée par les députés, puis recalée au sénat). Discussions qui ont prit fin le 1er juillet dernier avec un accord définitif :

Le texte en question rend officielle « l’interdiction de démarcher des personnes à des fins de vente de travaux d’économies d’énergie, sauf en cas de relations contractuelles en cours ».

Dans la pratique cela devrait entraîner la mort des entreprises spécialisées dans la promotion téléphonique de solutions énergétiques à coûts incroyablement bas, de pseudo partenaires bleu ciel, ou de l’isolation à 1 euro…

C’est d’ailleurs là que se situe le principal objectif de cette loi : Protéger les consommateurs des nombreux abus et arnaques constatés dans le domaine.

Des abus en forte croissance, constatés par L’UFC Que choisir (très favorable à la mesure), qui a fini par convaincre les députés d’agir pour limiter les pratiques abusives et renforcer les sanctions.

De grosses amendes et des contrôles renforcés

Malheureusement, il est probable que la plupart des sociétés « peu scrupuleuses » ne respecteront pas la mesure.

Mais pour limiter cela, outre un plan d’authentification de numérotation (pour les opérateurs téléphoniques notamment), l’État a décidé de taper fort sur celles qui braveraient l’interdiction :

  • Jusqu’à 375.000€ d’amende (5000€ pour les personnes physiques)
  • La coupure instantanée des lignes téléphoniques des entreprises responsables de démarchage intempestif

Une satisfaction incomplète pour les consommateurs

Comme vous pouvez l’imaginer, la mesure a été plutôt bien accueillie par les consommateurs, ravis de la perspective de ne plus être harcelés par des sociétés dont ils n’ont pas l’intention d’acheter les produits et services…

Pour autant, cette victoire ne suffit pas à l’UFC Que Choisir qui aurait aimé que la loi aille plus loin en élargissant l’interdiction à toutes les entreprises (et non pas uniquement celles de la rénovation de l’habitat).

Une alternative jugée trop radicale par Christophe Naegelen (porteur de la loi).

L’avis de Nant’Artisans

Au premier abord, nous pouvons facilement considérer cette nouvelle réglementation comme un frein à notre croissance : Une loi qui pour limiter l’action de quelques entreprises nuisibles, rend difficile le développement de toutes les autres (qui font le travail scrupuleusement) …

Et c’est probablement ce que pensent, bon nombre de nos confrères, inquiets pour l’avenir de leur entreprise (d’autant plus dans la situation actuelle).

Mais chez Nant’Artisans, nous considérons, au contraire, cette interdiction comme une bonne chose :

D’abord car elle va dans le sens et dans l’intérêt du consommateur et qu’il faut toujours s’en réjouir.

Ensuite, car cela devrait permettre de faire le ménage dans un secteur qui en a grand besoin. Fini le sentiment de méfiance généralisée, collant fortement à l’image du marché de la rénovation de l’habitat.

Si la mesure, et nous le croyons, s’avère efficace, les sociétés scrupuleuses et déterminées à satisfaire leurs clients en sortiront plus fortes.

Enfin, car depuis plusieurs années déjà, Nant’Artisans n’est pas partisan de la prospection de masse.

Nous préférons, en effet, miser sur des leviers de développement commercial basés sur le contact entrant (parrainage, site internet, recommandation partenaire, etc.). Évidemment, cela nécessite un service impeccable et une satisfaction client sans faille. Raison pour laquelle nous en faisons notre priorité !

Pour résumer : Fini le démarchage intempestif

À partir de maintenant, sachez qu’il est formellement interdit de vous contacter par téléphone pour vous proposer des solutions de rénovation énergétique.

De ce fait, aucune entreprise quelle qu’elle soit (sauf, bien sûr, si vous avez un lien contractuel avec cette dernière) ne peut vous appeler sans contact et autorisations préalables pour vous vendre l’installation de nouvelles fenêtres ou l’isolation de vos combles pour 1€ !

Si ces prestations vous intéressent, c’est à vous de faire les démarches auprès du prestataire de votre choix !

Et si ça commençait en contactant Nant’Artisans ?

Previous

Next

Du 26 juin au 31 juillet

🌼 Promo 🌼

-15% DE REMISE

sur les clôtures | portails | moustiquaires