Le secteur du bâtiment est l’un des métiers qui présente le plus de risques d’accident. Nos artisans s’exposent chaque jour à des risques importants pour leur santé et leur sécurité.

Assurer la sécurité de nos artisans et la vôtre sur nos chantiers est primordial ! Pour cela, nous mettons plusieurs mesures de sécurité en place.

 

Identification des risques ⚠️

 

Avant d’intervenir sur un chantier, il est nécessaire d’évaluer les risques qui pourraient se produire sur le chantier en fonction des travaux à effectuer. Ensuite, ils doivent être communiqués à toutes les personnes qui pourraient intervenir sur le chantier.

Les clients doivent aussi être informés des éventuels dangers et ainsi ne pas intervenir sur la zone en travaux de leur logement pour ne pas s’exposer à ces risques.

De plus, les clients doivent évacuer certains de leurs effets personnels de la zone de chantier pour éviter les complications supplémentaires.

 

Formation à la sécurité 📚

 

Tous les artisans sont formés aux réglementations en vigueur pour assurer la sécurité sur les chantiers, notamment sur les équipements de protection individuels.

 

Équipement sur le chantier 🦺

 

Nos artisans sont équipés de protections individuelles. En voici le détail.

 

     Le casque 👷‍♂️

Tous nos artisans possèdent un casque de protection. En effet, le port du casque est obligatoire sur certains chantiers ; c’est le seul équipement de protection qui protège le crâne.

Il est important de veiller à ce que les artisans maîtrisent le mode d’emploi du casque comme le bon ajustement à la taille du crâne. Il faut aussi veiller au bon état du casque et vérifier qu’il n’ait pas de fissure ou de marque d’impact, à la date limite d’utilisation et à sa conformité aux normes en vigueur.

En ce qui concerne le rangement du casque, il doit être stocké dans un endroit sec, sans lumière directe et à température ambiante.

 

     Les chaussures de sécurité 🥾

Les chaussures sont un des équipements de protection individuels à ne pas négliger. Elles doivent être choisis en fonction des risques identifiés et non de la profession.

Elles sont équipées de semelles anti-perforation en matériau composite afin d’alléger la chaussure, et d’un embout de protection réalisé en matériaux composites. Ils doivent résister à un poids de 20kg tombant d’un mètre.

Les chaussures de sécurité doivent être légères. C’est un des éléments qui définit le choix de la chaussure. En effet, une chaussure légère engendre moins de fatigue. La semelle en caoutchouc apporte une résistance à l’abrasion, à la chaleur et aux agressions chimiques comme les acides et les huiles.

 

     Les gants 🧤

Le port des gants réduit considérablement les risques d’accidents professionnels liés aux mains. Il existe plusieurs types de gants.

Les gants en cuir sont épais et rembourrés sur certaines zones ce qui permet d’amortir les chocs. Ils sont parfaitement adaptés aux travaux de manutention en milieu sec. Cependant, ils ont une mauvaise résistance à l’humidité.

Certains gants en matières synthétiques sont adaptés pour les manipulations de produits chimiques et offrent une résistance variable selon les composants. Il est donc important de vérifier le tableau des prescriptions chimiques avant de les choisir.

 

     Les lunettes 🥽

Les lunettes de protection permettent d’éviter les accidents qui peuvent parfois avoir de graves conséquences.

Elle comportent des marquages obligatoires sur les oculaires et sur les branches, qui permettent de les identifier en fonction de leurs performances en se référant aux normes.

Les lunettes de sécurité nécessite un entretien quotidien. En effet, elles doivent être nettoyées chaque jour. Les verres peuvent être nettoyés à l’eau pure ou avec un peu de savon. Pour éviter toutes les rayures qui pourraient nuire à la vision, il faut nettoyer avec les doigts. Il est conseillé de ranger les lunettes dans un étui rigide pour les protéger au maximum.

 

      Les masques 😷

Le masque permet de protéger l’artisan contre la poussière, l’amiante, mais aussi de la vapeur de certains solvants. Le choix du masque est très important pour garantir une protection optimale.

Il existe différents types de masques en fonction des usages : 

  • masques jetables
  • masques réutilisables
  • masques à ventilation assistée
  • masques isolants adduction d’air
  • appareils isolants autonomes

 

Plusieurs normes existent concernant les appareils de protection respiratoires, ils répondent à une réglementation très stricte.

Le masque doit être ajusté au visage pour offrir une réelle protection. Il est donc nécessaire que les utilisateurs de ces produits soient formés à leurs utilisations.

En ce qui concerne l’entretien, ils doivent être entretenus, nettoyés et désinfectés régulièrement.

 

     Protection auditives 🎧

Pour offrir plus de confort aux artisans lors de certains travaux qui peuvent faire du bruit, il est conseillé de porter une protection auditive.

La directive européenne 2003/10/CE élargit la responsabilité du chef d’entreprise en insistant sur l’importance de l’évacuation du risque auditif et les actions à entreprendre en cas d’exposition aux bruits.

 

Ils existent plusieurs marquages pour les protections auditives :

  • EN 352-1 : serre-tête
  • EN 352-2 : bouchons d’oreilles
  • EN 352-3 : serre-tête montés sur casques
  • EN 352-4 : serre-tête électroniques à atténuation dépendante du niveau 
  • EN 458 : document guide de recommandations relatives à la sélection et à l’utilisation des protecteurs antibruit.

 

Le choix de la protection auditive se fait en fonction de l’intensité en décibels auquel s’expose l’artisan

On peut décrypter l’indice du bruit en fonction de ces indicateurs : 

  • H : réduction du bruit haute fréquence
  • M : réduction du bruit moyenne fréquence
  • L : réduction du bruit basse fréquence
  • SNR : indice d’affaiblissement moyen du bruit

 

Les protections auditives ont plusieurs avantages. Elles sont ajustables, efficaces pour atténuer les bruits, confortable et légère, facile à utiliser et compatibles avec les autres équipements de protection individuels comme les masques, les casques ou bien les lunettes de protection.

 

     Vêtements de protection 🦺

Le choix des vêtements de l’artisan est très important. Au-delà de l’aspect esthétique, ils doivent assurer une protection optimale contre les différents risques auxquels s’expose l’artisan.

Dans le secteur du bâtiment, ils sont concernés par plusieurs normes : 

  • NF EN 340 : contient les exigences générales des vêtements de protection
  • CE EN 470-1/A1 : vêtements utilisés pour le soudage et techniques connexes
  • NF EN 471 : vêtement de signalisation à haute visibilité

 

Le pantalon de travail comporte une ceinture réglable qui permet d’ajuster parfaitement le pantalon. Les poches sont équipées de piqûres renforcées pour que l’artisan puisse y mettre ses outils. Les genouillères garantissent une grande robustesse.

Les tissus doivent être résistants à l’usure et à la déchirure, ils doivent être agréables à porter pour l’artisan et faciles à entretenir. Ils sont déferlants pour ne pas s’humidifier, respirant pour favoriser un équilibre thermique afin de minimiser la transpiration mais aussi les mauvaises odeurs.

 

Pour aider les entreprises à choisir les vêtements de protection les plus adaptés, le Synamap qui est le Syndicat national des matériels et articles de protection, met à disposition un tableau des fabricants, pour les répertorier en fonction des articles de protection.

 

Supervision 👨‍💼

 

Un artisan doit être désigné sur chaque chantier en tant que responsable. Il doit alors assurer la sécurité des autres artisans présents sur le chantier et veiller à ce que les mesures de sécurité soient appliquées.

 

Une communication efficace 🗣

 

Pour éviter tout accident, il est primordial que les artisans communiquent entre eux sur le chantier afin de prévenir leurs collaborateurs des actions qu’ils sont en train d’effectuer qui pourraient mettre en danger les autres.

Vous savez tout sur la sécurité des chantiers Nant’Artisans. Si vous avez un projet de rénovation, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec notre commercial pour en discuter ! ✨

 

Source : Le guide des EPI par PreventionBTP (Le magazine de l’OPPBTP)