Vous ne savez pas ce qu’est un diagnostic de performance énergétique ? Ou vous voulez savoir comment faire pour améliorer votre score de DPE ?

Alors cet article devrait répondre à vos questions !

En termes d’énergie, il existe de nombreuses lois qui encadrent les biens, notamment les biens immobiliers, locatifs ou non. Cela fait déjà quelques années que la performance énergétique est un critère important pour le choix d’une voiture ou d’un foyer.

Il est donc nécessaire de savoir comment tout cela fonctionne, que ce soit les classements par rapport aux biens immobiliers ou aux voitures, tout est important. Et savoir si votre foyer est énergivore ou au contraire est écoresponsable, c’est primordial tant dans un acte de vente que pour y vivre.

Sur cette page, vous allez découvrir :

  • Ce que signifie le DPE, et à quoi il sert
  • Pourquoi cette note est importante
  • Comment un logement de classe G impacte vos facture
  • Comment faire pour améliorer la performance énergétique de son bien

Voyons maintenant ensemble comment réduire vos factures d’énergies et vendre plus cher votre bien !

 

Schéma-tableau-DPE

Quelle est la signification du score DPE ?

 

Tout d’abord, il est important de dire que le DPE, le diagnostic de performance énergétique, est obligatoire depuis 2021. C’est en partie ce qui fait qu’il est important de savoir comment cela fonctionne.

Mais concrètement, qu’est-ce que c’est un DPE ? Le DPE est une sorte d’étude réalisée par des professionnels, pour évaluer la consommation énergétique de votre logement ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre, puis lui attribuer une note de classe énergétique.

Ces notes ou score, sont classés par ordre décroissant de performance, de A à G, G étant le pire. L’attribution de ce score est indispensable dans le cadre d’une vente d’un logement, c’est d’ailleurs pour cela que vous pouvez voir ces vignettes de couleur sur chaque annonce immobilière.

Le DPE sert donc avant tout à estimer si votre logement pollue ou non. Les logements très polluants classés G sont aussi appelés des passoires thermiques, car ils gaspillent une grande quantité d’énergie.

Parlons chiffre : un logement de classe A consomme environ 70 kWh par mètre carré par an, tandis qu’une passoire thermique, une habitation de classe G donc, consomme plus de 420 kWh par mètre carré annuellement. C’est la même logique en termes d’émission de gaz à effet de serre.

Quelles sont les conséquences pour un logement de classe G ?

 

Un logement catégorisé G par le DPE, c’est donc une passoire énergétique qui va gaspiller de l’énergie ou polluer énormément via ses émissions de gaz. Ces logements représentent 6 % de l’ensemble des habitations françaises.

Cela est dû en partie à l’ancienneté de certaines maisons ou appartements, qui sont un peu obsolètes dans leur façon de consommer l’énergie et en perdent beaucoup. Mais alors, quels sont les désavantages d’avoir un logement classé G ?

 

1 – Impact sur la consommation énergétique du foyer

 

En toute logique, une passoire énergétique va vous coûter bien plus cher sur votre facture énergétique annuelle. Ces logements sont énergivores et très peu performants, ce qui fait que pour toutes les utilisations de l’énergie, il y aura beaucoup de perte.

C’est-à-dire que la configuration du logement, que ce soit à travers l’isolation thermique ou le système de chauffage, favorise la perte et empêche l’énergie consommée de bien se répartir au sein du foyer pour le chauffage par exemple.

 

2 – Impact sur les aides de l’État

 

Du point de vue des aides, forcément, les prêts seront accordés ou non selon la classe de votre bien. Pour être plus précis, un bien de classe F et G ne vous permet pas de profiter de certains prêts.

En plus, dans le cadre de la location de biens immobiliers de classe G, il est prévu depuis 2021 que vous ne puissiez plus augmenter votre loyer entre deux locataires si des travaux de rénovations n’ont pas eu lieu.

Mais ce n’est pas tout, car dès le 1er janvier 2023, la loi prévoit qu’une personne ne peut plus mettre en location un bien catégorisé G, cela pour l’inciter à faire les travaux nécessaires.

 

3 – Impact sur le prix du bien

 

Le diagnostic de performance énergétique influence aussi le prix, la valeur de votre bien immobilier. Un bien classé A ou B va se vendre bien plus cher qu’un bien classé F par exemple. La performance énergétique va grandement influencer la facture d’énergie du futur propriétaire, et elle est donc source d’économie… ou de dépenses.

Selon des statistiques officielles, les logements F ou G subissent une moins-value allant de 2 à 18 % par rapport aux biens appartenant à la catégorie D.

 

4 – Impact aux yeux de la loi

 

Dans l’année 2022, une nouvelle mesure va s’appliquer, et elle obligera les propriétaires à réaliser un audit énergétique lors de la vente de maison ou d’immeuble. Cet audit aura donc pour but de trouver les moyens d’améliorer la performance énergétique du bien, afin qu’il soit en accord avec la logique de lutte pour le climat.

Mais voyons maintenant comment faire pour améliorer sa note de classement DPE.

 

 

Passer-score-DPE-G-à-A

Comment faire pour passer d’une étiquette G à une étiquette A ?

 

Disons qu’il est évident que l’augmentation de son score énergétique va devenir une nécessité bien plus qu’un luxe. Que ce soit pour une vente ou une location, un foyer peu performant va perdre énormément de sa valeur s’il est classé G.

Vous l’aurez compris, il vous faudra ainsi procéder à des travaux de rénovation énergétique pour améliorer votre performance, et donc rehausser votre note. La rénovation doit être globale au sein de votre foyer. Voici comment procéder pour passer d’une étiquette F ou G à une étiquette A.

 

1 – Faire appel à un technicien certifié RGE (responsable garant de l’environnement)

 

C’est le seul moyen de savoir précisément quels travaux faire et si vous pouvez les faire.

 

2 – L’isolation est à faire en priorité

 

Que ce soit dans les combles de l’habitation, secteur de lourde perte de chaleur, ou dans les murs, les sols ou les fenêtres, il convient de mieux isoler pour perdre moins d’énergie.

 

3 – L’aération de votre maison est également très importante

 

Que ce soit pour la qualité de l’air et donc de votre vie, mais aussi pour la consommation d’énergie. C’est pour cela qu’il est indispensable d’installer une VMC, une ventilation mécanique contrôlée.
Cela vous permettra aussi de lutter contre les moisissures, qui sont souvent des indicateurs d’un logement mal isolé.

 

4 – L’installation d’un mode de production d’énergie alternatif

 

Pour le chauffage est aussi une excellente idée. Une pompe à chaleur peut par exemple vous permettre de convertir l’énergie externe à votre foyer en énergie thermique à votre disposition.
Finalement, passer d’une étiquette F ou G à une étiquette classée A prend du temps, mais c’est un investissement qui vous permettra de maximiser votre plus-value à la vente d’un bien, ou simplement d’économiser sur vos factures énergétiques.

Quelles sont les aides pour augmenter son score DPE ?

 

Vous avez deux types d’aides lorsqu’il s’agit des biens de classe G. Pour augmenter son score, ces aides sont très pratiques, et elles servent à favoriser les travaux de rénovation énergétique.

Ainsi, si vous êtes propriétaires d’un logement classé G selon le DPE, vous pouvez bénéficier des aides suivantes :

  • Un bonus pour la sortie de passoire thermique, accordée aux biens F et G qui changent de catégorie.
  • La TVA à 5,5 % pour la rénovation énergétique
  • MaPrimeRénov’

Mais sachez qu’il existe aussi des aides pour les locataires qui souhaitent s’engager dans des travaux de rénovation énergétique d’un bien loué. Surtout lorsqu’il s’agit d’un bien avec un score G.

Pour les locataires qui veulent augmenter leur score DPE, voici les aides dont vous bénéficierez :

  • Le chèque énergie
  • Les prêts de la CAF
  • Les aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat)

 

En vous renseignant davantage sur le site de l’État, vous trouverez d’autres aides qui sont accordées pour les travaux liés à la performance énergétique, ainsi que des moyens de tester votre éligibilité.

 

Augmenter-étiquette-DPE

Votre logement aussi peut être performant !

 

C’est la fin de cet article, et vous en savez maintenant beaucoup plus sur le DPE. Vous avez appris que ce score avait une vocation d’incitation pour faire des travaux énergétiques, et que le DPE a aussi pour but de classer les logements selon leurs performances énergétiques.

Mais ce n’est pas tout, car vous avez aussi découvert à quel point un logement de classe G peut être handicapant au quotidien, sur vos factures, lors d’une vente et même aux yeux de la loi.

Si vous souhaitez passer à l’action et, vous aussi, avoir un logement performant, alors, contactez-nous pour nous faire part de votre projet !